L'humain qui vient I Fresnoy

Rédigé par demeter Aucun commentaire
Classé dans : Actualités Mots clés : exposition, art contemporain, Fresnoy

Exposition "Fluidités : l’humain qui vient" au Fresnoy, 8 février - 29 avril 2020

Cette exposition a pour but de montrer les systèmes de représentation qui se réfèrent à l'état du monde, ou préfigurent celui de demain ; ou la façon dont les artistes nous aident à comprendre les problèmes en jeu à l'heure d'envisager l'avenir de l'humanité. En dialogue avec l'exposition se tiendra le colloque L’humain qui vient, les 28 et 29 avril. 

Télécharger le dossier de presse

https://www.lefresnoy.net/fr/expo/fluidites-lhumain-qui-vient

 

Photo-dimensions I Tourcoing

Rédigé par demeter Aucun commentaire
Classé dans : Actualités Mots clés : exposition, art contemporain, photographie

Exposition "Photo-dimensions. Felicity Hammond. Constance Nouvel. Bianca Pedrina", Galerie commune de Tourcoing, 30 janvier - 11 février 2020

À partir des années 2010, quelques œuvres photographiques singulières émergent dans les pratiques de jeunes artistes contemporains. Elles se distinguent par leur manière de composer et de matérialiser l’espace sur un plan bidimensionnel, voire tridimensionnel, présentant parfois des caractéristiques sculpturales. Ces nouvelles “pratiques photographiques tridimensionnelles” nécessitent une attention particulière et interrogent nos conceptions habituelles de la photographie. En quoi consistent-elles ? Quelles formes d’images produisent-elles et que représentent-elles ? Cette exposition présentera ces pratiques photographiques à travers le travail de trois artistes européennes : Felicity Hammond, Constance Nouvel et Bianca Pedrina. PHOTO-dimensions présente aussi une forme exposée des recherches menées par Marine Allibert, commissaire de l'exposition, dans le cadre de sa thèse de doctorat en arts plastiques, dirigée par Nathalie Delbard (CEAC).

 

 Affiche Photo-dimensions

Les images d'un monde qui vient. À propos de l'exposition "Fluidités : l'humain qui vient" au Fresnoy

Rédigé par demeter Aucun commentaire
Classé dans : Hiver 2020 Mots clés : exposition, Fresnoy, art contemporain

Résumé

Après son traditionnel "Panorama" – exposition contenant les oeuvres produites par les élèves de l’école – le Fresnoy Studio national d’art contemporain (Tourcoing) projette les visiteurs dans un futur proche avec sa nouvelle exposition "Fluidités : l’humain qui vient". (...)

Télécharger l'article (PDF, 300 ko)

Rite, jeu et fête. Pierre Huyghe et Jeremy Deller

Rédigé par demeter Aucun commentaire
Classé dans : Été 2018 Mots clés : art contemporain, performance

Résumé

Notre article se propose de montrer que depuis une vingtaine d’années, certains artistes font travailler de manière peu attendue les notions de rite et de jeu. Les artistes Pierre Huyghe (1962) et Jeremy Deller (1966), dont les œuvres font actuellement l’objet de nombreuses rétrospectives en France et à l’étranger, semblent être de ceux-là, qui n’hésitent pas à placer au cœur de certaines de leurs pièces célébrations et défilés. À travers l’étude comparative de deux événements complexes (Streamside Day, 2003, de Pierre Huyghe ; et Procession, Manchester International Festival, 2009, de Jeremy Deller), nous interrogerons l’intention affirmée de Huyghe, de « créer un rituel » et la mettrons en perspective avec les choix singuliers de Deller de se saisir d’une manière joueuse des cultures populaires britanniques.

 

Télécharger l'article (pdf, 300Ko)

 

 

Du jeu au rite ? Amphion et sa musique au XXe siècle

Rédigé par demeter Aucun commentaire
Classé dans : Été 2018 Mots clés : art contemporain, théâtre, musique

Résumé

La présente étude situe Amphion, mélodrame de Paul Valéry, au centre d’une réflexion critique sur le statut de l’œuvre d’art à l’âge contemporain. Jeu sur le mythe, mythe sur le jeu réunissant musique, danse et architecture, le paradigme d’un spectacle de rite ou « liturgie » pose d’abord le problème de son échec, en tant que fait incontestable de la réception, avant de conduire à une analyse approfondie de son antonyme, le divertissement. En passant par la question de la fugue chez Arthur Honegger, auteur de la musique d’Amphion, et sans renoncer à frôler cet autre emblème d’une aspiration au « rite » qu’est le Sacre du printemps, nous procédons à quelques hypothèses relatives à la musique et au théâtre du moment 1930, ainsi qu’au rapport entre la « liturgie » artistique et le problème du christianisme, pour revenir à l’unicité du mélodrame valéryen.

 

Télécharger l'article (pdf, 300Ko)

 

 

Fil RSS des articles de ce mot clé