Ce que l'histoire juridique de la photographie nous apprend du principe de dignité humaine

Rédigé par demeter Aucun commentaire
Classé dans : Été 2020 - Hiver 2021 Mots clés : photographie, droit

Résumé

À partir de l'étude des premiers cas de protection juridique de l'histoire de la photographie, portant à la fois sur le sujet photographié et l'auteur de l'image, il s'agit de montrer comment les critères qui se sont instaurés dès le XIXe siècle ont durablement établi une certaine distribution des places pour les uns et les autres. Le droit post-mortem notamment, mettant en jeu la notion de dignité des personnes représentées, se révèle fort ou absent, selon qu'il concerne les puissants ou les anonymes, mais encore l'Occident ou l'Orient. L'exemple des photographies de Syrie évoqué en fin d'article expose ainsi comment cette dimension historiquement inégalitaire du droit trouve, encore aujourd'hui, sa traduction esthétique dans l'image elle-même.

Télécharger l'article (pdf, 300Ko) 

Raghu Rai I Maison de la Photographie

Rédigé par demeter Aucun commentaire
Classé dans : Actualités Mots clés : expositions, photographie

Exposition "Raghu Rai : Voyages dans l'instant" à la Maison de la photographie, 25 janvier - 1er mars 2020

Né en 1942, à Jhang (Inde britannique, actuel Pakistan), Raghu Rai devient photographe à l’âge de 23 ans. L’année suivante, il rejoint l’équipe du journal The Statesman en tant que photographe en chef (1966 à 1976) et occupe, en parallèle, les fonctions de rédacteur en chef du service photo du magazine d’actualité hebdomadaire Sunday, publié à Calcutta (1977-1980). En 1971, à la suite de son exposition à la Galerie Delpire à Paris sur les réfugiés pakistanais du Bengale, Henri Cartier-Bresson lui propose d’intégrer Magnum Photos dont il est toujours associé aujourd’hui. En 1982, il devient directeur de la photographie pour le magazine India Today, principal magazine d’actualités indien. Il a collaboré à des numéros spéciaux, contribuant ainsi à la réalisation d’essais photographiques novateurs sur des problématiques sociales, politiques et culturelles de la décennie (1982 à 1991).

Au cours des dix-huit dernières années, Raghu Rai a exclusivement consacré son travail à l’Inde. Il est l’auteur d’une cinquantaine d’ouvrages dédiés aux événements et figures de son pays : Delhi, les Sikhs, Calcutta, le Taj Mahal, Mère Teresa… Son reportage approfondi sur la catastrophe du Bhopal en 1984 dans le cadre d’une mission de Greenpeace International a donné lieu à un livre et à une série de trois expositions entre 2002 et 2005. De très nombreuses expositions lui ont été consacrées dans le monde entier, dont notamment, des rétrospectives aux Rencontres de la photographie d’Arles en 2007, à la National Gallery of Modern Art de New Delhi en 2008 ou encore à l’Aicon Gallery de Londres en 2011. Il a reçu le Padma shree en 1972, l’une des plus hautes distinctions civiles indiennes, pour l’ensemble de son travail consacré à la guerre de libération du Bangladesh et à ses réfugiés. En 1992, il est désigné « Photographe de l’année » par les États-Unis pour son travail relatif à la « Gestion humaine de la faune en Inde », publié dans le magazine National Geographic. En 2009, il est nommé Officier des Arts et des Lettres par le gouvernement français. Il a reçu en 2018 le Lucie Award du photojournalisme décerné par la Lucie Foundation, à New York. Ses reportages photographiques ont été publiés dans de nombreux magazines et journaux du monde entier. Il a créé en 2012 le Raghu Rai Center for Photography, lieu de partage et d’enseignement de la photographie auprès des jeunes générations.

Raghu Rai vit actuellement à New Delhi et travaille à la réalisation de son 57e ouvrage.

http://maisonphoto.com/2020/01/raghu-rai-voyages-dans-linstant/

 

Photo-dimensions I Tourcoing

Rédigé par demeter Aucun commentaire
Classé dans : Actualités Mots clés : exposition, art contemporain, photographie

Exposition "Photo-dimensions. Felicity Hammond. Constance Nouvel. Bianca Pedrina", Galerie commune de Tourcoing, 30 janvier - 11 février 2020

À partir des années 2010, quelques œuvres photographiques singulières émergent dans les pratiques de jeunes artistes contemporains. Elles se distinguent par leur manière de composer et de matérialiser l’espace sur un plan bidimensionnel, voire tridimensionnel, présentant parfois des caractéristiques sculpturales. Ces nouvelles “pratiques photographiques tridimensionnelles” nécessitent une attention particulière et interrogent nos conceptions habituelles de la photographie. En quoi consistent-elles ? Quelles formes d’images produisent-elles et que représentent-elles ? Cette exposition présentera ces pratiques photographiques à travers le travail de trois artistes européennes : Felicity Hammond, Constance Nouvel et Bianca Pedrina. PHOTO-dimensions présente aussi une forme exposée des recherches menées par Marine Allibert, commissaire de l'exposition, dans le cadre de sa thèse de doctorat en arts plastiques, dirigée par Nathalie Delbard (CEAC).

 

 Affiche Photo-dimensions

Entretien avec Marie Preston

Rédigé par demeter Aucun commentaire

Résumé

Entretien public réalisé par Roxane Camus, Antoine Griffit, Véronique Goudinoux et Caroline Lamarque (université Lille 3) effectué le 28 novembre 2014 à la Maison Européenne des Sciences de l’Homme et de la Société, Lille.

Télécharger l'article (pdf, 300Ko) 

 

 

 

 

 

Ed Ruscha - Bruce Nauman. Trente petits feux et un verre de lait

Rédigé par demeter Aucun commentaire

Résumé

Deux œuvres ayant marqué les débuts de l’histoire du livre d’artiste ont partie intimement liée dans les collections du Frac Nord-Pas-de-Calais. La première, Various Small Fires, est une publication d’Ed Ruscha éditée en 1964 à 400 exemplaires sans tirage numéroté ; la seconde, se présentant sous la forme d’une affiche repliée et intitulée Burning Small Fires a été réalisée quatre ans plus tard par Bruce Nauman à partir de la destruction par le feu du livre d’Ed Ruscha. Elle ne comporte ni date ni nom d’auteur. C’est non seulement l’étude des liens entre ces deux œuvres que ce texte se propose de mettre à jour, mais également celle du mode de lecture propre à chacune et la manière dont l’une et l’autre s’insèrent dans une histoire de la rupture en art

Télécharger l'article (pdf, 300Ko)

 

 
Fil RSS des articles de ce mot clé